Tim Berners-Lee

Tim Berners Lee

Histoire de Tim Berners Lee :

Timothy Berners-Lee est un citoyen britannique, informaticien, physicien, il a étudié la physique à l’université d’Oxford pendant 3 ans, obtient son diplôme et fabrique son premier ordinateur à la suite de ces années.
Aujourd’hui âgé de 60 ans il est président d’un organisme qu’il a fondé, le World Wide Web Consortium depuis 1994. Le World Wide Web Consortium a pour but de favoriser la comptabilité des technologies du World Wide Web comme HTLM, PNG, XSL, il regroupe 383 entreprises partenaires et 84 employés.
En 1990 il invente le World Wide Web « toile mondiale » un système hyperliens fonctionnant sur internet permettant de passer d’un site à un autre grâce aux liens.

Son parcours professionnel :

En 1980 il intègre le Conseil européen pour la recherche nucléaire, 9 ans plus tard il fait partie d’un projet expérimental sur un système de gestion de l’informatique qu’il a proposé à son patron. C’est à ce moment que le World Wide Web (WWW) commença à voir le jour, Tim Berners-Lee imagina un partage de documents informatiques en utilisant l’hypertexte associé à Internet, ce qui permettrait d’échanger instantanément les informations. Le but du World Wide Web étant de connecter tous les membres du laboratoire et donc de faciliter les échanges, la communication et les travaux des physiciens du CERN, une organisation européenne pour la recherche nucléaire. En 1990 le World Wide Web est défini comme le nom du projet et un premier collaborateur fait son apparition, Robert Cailliau, un ingénieur belge et plusieurs autres personnes du membre CERN rejoignent Tim Berners-Lee. Cette équipe développe le projet et crée 3 technologies, les adresses web, l’hypertext transfer protocol qui est un protocole de communication client-serveur et l’hypertext Markup Language langage de balisage qui permet d’écrire de l’hypertexte.
En 1991 le World Wide Web prend de l’ampleur et devient le système en libre accès sur internet, l’équipe à alors dû s’agrandir afin de devenir plus performante. C’est 3 ans plus tard que le WWW est adopté pour un plus grand public par les ordinateurs les plus populaires avec des nouvelles versions sur PC et Macintosh. C’est grâce au développement du navigateur NCSA Mosaic par le National Center for Supercomputing Applications, un centre de recherche des superodinateurs que le projet s’est amélioré.
En 1994 Tim Berners-Lee est nommé membre du Hall des fondateurs du WWW et quitte lors de cette même année le CERN pour aller au MIT, un institut de recherche dans les domaines de la science et de la technologie dans le Massachusetts. C’est à ce moment qu’il fonde le World Wide Web Consortium qui à pour but de développer un espace de partage basé sur l’interaction. De 1997 à 2009 Tim Berners-Lee se concentre sur le Web sémantique, il veut dépasser la logique hypertexte et voit alors le monde lié grâce à la sémantique. Afin de parvenir à une gigantesque base de données, Tim Berners-Lee constitue le « Semantic Web roadpam », il faut alors créer des liens entre les usagers et les machines qui saisissent les données. En 2006, un grand nombre de personnes ne comprennent pas le sens du mot sémantique, c’est donc en 2007 que Tim Berners-Lee décide de changer l’appellation et utilise le terme Web des données. En 2004 il accepte de travailler à la School of Electronics and Computer Science au Royaume-Uni où il reste plusieurs années puisqu’en 2013 il y est maître de conférence pour les fondements de la science et du web. Il continue tout de même à travailler sur ces projets comme le Web sémantique.

berners_lee_3.jpg

Tim Berners-Lee

http://www.challenges.fr/high-tech/20140617.CHA5082/tim-berners-lee-oui-le-web-est-ne-en-france.html
https://fr.wikipedia.org/wiki/Tim_Berners-Lee
http://home.cern/fr/topics/birth-web

Florine Duquesnoy

Sauf mention contraire, le contenu de cette page est protégé par la licence Creative Commons Attribution-ShareAlike 3.0 License