La cybernétique

Introduction à la cybernétique :

La cybernétique, aussi appelée science des systèmes, est la science qui étudie les mécanismes de communication et de régulation dans les machines et chez les êtres vivants. La notion de cybernétique a été fondée en 1948 par le mathématicien Américain Norbert Wiener, lorsqu’il l’évoque dans son livre « Cybernetic or control and communication in the animal and the machine. ». La cybernétique est à l’origine de l’intelligence artificielle, de la théorie de l’information, de la robotique, de la théorie des systèmes et des sciences cognitives.

Fonctionnement de la cybernétique :

Wienner a développé le concept de cybernétique lors de la mise au point d’un appareil de pointage automatique par canon antiaérien. Wiener et Julian H.Bidelow ont imaginé un dispositif qui ajuste la trajectoire de tir grâce à un procédé de régulation appelé feed-back. Ce dernier maintient un système en équilibre par des réactions circulaires : ActionRéactionActionetc…
Le principe est le même que celui du thermostat : la machine reçoit une information sur l’état extérieur et réagit pour maintenir le cap sur un but affiché ( ex : La température)

La communication, le signal, l’information et la rétroaction sont les notions centrales de la cybernétique ainsi que de tous les systèmes, organismes vivants, machines ou réseaux de machines.

Plusieurs éléments peuvent entrer en interaction, cette interaction se traduit par un échange. Les échanges effectués sont très variés, ça peut-être des échanges de matières, d’énergie ou plus simplement, d’informations. Lorsque ces échanges ont lieu, on parle de communication. Durant cette communication, les éléments peuvent changer d’éat ou bien modifier leurs actions.
Quand des éléments sont regroupés et forment un système, les interactions entre ces éléments donne à leur assemblage des propriétés que ne possèdent pas chaque élément pris à part. Prenons en exemple une voiture : Le moteur ne pourrait pas faire avancer la voiture si cette dernière n’avait pas de roues, les roues ne pourraient pas rouler si la voiture ne possédait pas de moteur et on ne pourrait pas orienter les roues de la voiture si on avait pas de volant. On peut donc voir que chaque composant « s’imbrique » dans un autre pour former une seule et unique entité capable de faire des choses que ne pourraient pas faire chaque composant seul.
Notre monde est intégralement constitué de systèmes, vivants ou non-vivants imbriqués et en interaction.

Le champ que proposait la cybernétique était trop étendu pour rentrer dans le cadre d’une seule discipline, elle se sépara donc en deux domaines autonomes :
- L’automatique ou théorie des asservissements optimaux
- La théorie systémique ou on étudie l’émergence de comportements de systèmes indépendament du détail de leurs composants

Sources :

http://www.linternaute.com/dictionnaire/fr/definition/cybernetique/
http://faculty.georgetown.edu/spielmag/docs/comm/commcybernetique.htm
http://infographie.univ-lyon2.fr/~ymeyer/cyber.htm
http://www.syti.net/Cybernetics.html
https://fr.wikipedia.org/wiki/Cybernétique
https://www.youtube.com/watch?v=2cPp-ZVW1VA

Sauf mention contraire, le contenu de cette page est protégé par la licence Creative Commons Attribution-ShareAlike 3.0 License