Génération Z

La génération Z représente la génération des natifs de la seconde moitié des années 90 c’est-à-dire les jeunes âgés aujourd’hui de 15 à 25 ans.
Cette génération est aussi appelée « nouvelle génération silencieuse ». Il s’agit d’une génération qui a toujours connu les technologies puisqu’elle est née au moment de l’évolution numérique.
Elle a aussi été nommée la génération C (Communication, Collaboration, Connexion et Créativité) en 2005.

En effet puisque les enfants de cette génération sont nés après 1995 ils n’ont pas connu tous les évènements marqués du passé tel que les affrontements idéologiques comme les guerres mondiales, les démocraties contre les dictatures, la décolonisation ou encore la guerre froide. Cette population est née au moment où ces ces événements étaient déjà révolus et ont connus immédiatement les évolutions technologiques et le début du World Wide Web.

La génération qui précède la génération Z est la génération Y. Leur différence incontestable est que les natives de la GZ sont nés, vivent et vivront toujours avec internet et l’usage qui s’en suit.
C’est pourquoi ils maîtrisent tous l’utilisation des outils informatiques quels qu’ils soient (GPS, ordinateur, téléphone portable). En effet tous ces outils font partie de leur quotidien et ils ne pourraient s’en passer.
La génération Y a connu le tchat et la webcam mais la génération Z va beaucoup plus loin avec Snapchat, Facebook et la Gopro.

Cette maîtrise des outils informatiques suscite l’élaboration constante des informations en ligne.
Cette population est capable de communiquer sous plusieurs formes et de prendre connaissance de tous les sujets possibles. On parle alors de « cyber-génération » ou de « digital natives ».

Tout ces changements ont changé le quotidien des populations en fonction des années mais pas seulement, aujourd’hui les natives de la GZ ont également changé la vision du monde sur l’avenir puisqu’ils ne ressentent plus le besoin de faire partie du monde professionnel en intégrant une grande entreprise mais en créant leur propre boite, leur site web ou leur blog.
Cette génération préfère créer que copier et ne croit pas en la stabilité professionnelle.
Ces jeunes changent la manière de travailler, de voyager, de consommer et leurs icônes se retrouvent à travers de grands entrepreneurs comme Mark Zuckerberg ou Travis Kalanick et non plus comme Bill Gates ou Steve Jobs.
Cette génération a aussi trouvé d’autres moyens pour communiquer et pour s’exprimer avec les émojis, photos, vidéos et GIF qui remplacent de plus en plus les conversations écrites.
Ces méthodes permettent de faciliter le partage des émotions. Le contenu devient donc court et clair, on appelle cela le « snacking » de contenu.

Il est également dit que la génération Z est narcissique à travers les selfies et leurs réseaux sociaux puisqu’ils aiment exposer leur vie privée sur internet avec des photos qui mémorisent chaque moments passés (nourriture, fête, vacances, sorties…).
Cette tendance prend une ampleur incroyable au fur et à mesure des années et laisse place à de nouveaux problèmes tel que le harcèlement, les moqueries et l’intrusion.

En terme de business la génération Z est devenue l’obsession des nouveaux marchés puisque depuis quelques années les médias, les marques et opérateurs mobiles les ont pris pour cible principale.
Il est vrai que cette génération est une grande consommatrice et s’invente chaque jour de nouveaux besoins (utiles ou non).

Finalement la question que l’on se pose tous sur la génération Z est « Les effets de cette génération sur notre société sont-ils vraiment positifs ? »

Generation-Z-Journey2-876x493.png
Cette image provient du site http://ryan-jenkins.com

Sources utilisées:

Auteur: Chloé CANU

Unless otherwise stated, the content of this page is licensed under Creative Commons Attribution-ShareAlike 3.0 License